L’aptitude du bélier Texel à la production de viande en race pure ou en croisement place la race Texel au premier rang des races de plein air exploitées dans les pays froid et humide, à vocation d’herbage de l’hémisphère nord.

Les résultats les plus spectaculaires sont obtenus dans les pays anglo-saxons et notamment au Royaume-Uni où la race Texel est très populaire. Elle doit sa réputation à sa résistance, à son ossature et à son développement pour sa production de femelles F1 ou F2 qui constituent à leur tour des supports exceptionnels pour le croisement terminal.

Depuis 1970, le Royaume-Uni constitue un véritable champ d’expérimentation, pour la promotion et la diffusion de la race Texel, et notamment vers l’Amérique du Nord. Les concours de carcasses organisés en Angleterre ont démontré la supériorité des croisements avec le Texel et ont incité les éleveurs anglais à importer plusieurs centaines de reproducteurs en provenance de France.

La nouvelle Zélande et l’Australie suivent de très près les schémas de sélection actuellement mis en place en France, et on peut penser que les nouvelles techniques de reproduction permettront, dans un proche avenir, de mieux maîtriser les problèmes sanitaires et, en conséquence, de faciliter les échanges de semence et d’embryons.

En dehors des exportations réalisés vers l’Europe,l’Italie, le Portugal, la suisse et vers les pays de l’est, la France connaît des débouchés réguliers avec la Belgique, le Luxembourg, la Pologne(région de Gdansk) et en Amérique du Sud avec l’Argentine, le Brésil et l’Uruguay qui compte, à ce jour, une centaine d’éleveurs inscrits au Flock Book.

 

Calendrier

Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2